LE MIRACLE DU MIEL

… Nous nous abreuvons de ce qui est dans leur ventres, entre les excréments et le sang, nous vous donnons à boire un lait pur, délicieux pour les buveurs. (Sourate an-Nahl, 66)

En faisant le miel, les abeilles ont servi l’humanité depuis des temps très anciens. L’apiculture remonte aussi loin que 3500 ans av. JC.141


La production du miel

Comme vous le savez, le principal ingrédient du miel est le nectar récolté par les abeilles des fleurs et des bourgeons des fruits. Les abeilles le transforment en miel. Le pollen n’a pas d’effet sur la production du miel et il est utilisé par les abeilles seulement pour répondre à leurs besoins de protéine.

Le nectar qu’une abeille récolte des fleurs et avale subit un changement chimique dans son jabot, où il devient un liquide sucré et épais, riche en vitamines et minéraux. Plus tard, les abeilles le déposent dans les cellules de rayon de miel et le scelle avec un bouchon de cire. Le miel acquière son goût familier et sa consistance dans le rayon, grâce à l’air conditionné spécial fourni par les abeilles.142

La couleur du miel, son contenu en sucre et les différentes saveurs dépendent de l’origine des nectars récoltés. Les huiles aromatiques volatiles des fleurs, les mêmes
huiles qui donnent aux fleurs leurs parfums, donnent au miel son arôme.

La production du miel requiert un grand effort. Par exemple, il faut 900 abeilles travaillant un jour en entier pour récolter un demi-kilogramme de nectar brut dont seulement une partie pourra être transformée en miel. La quantité de miel obtenu des fleurs dépend entièrement de la concentration en sucre du nectar apporté à la ruche. Par exemple, il y a peu de sucre dans la floraison des pommiers et, conséquemment, peu de nectar récolté des pommiers peut être transformé en miel.143

Pour obtenir 450 grammes de miel pur, environ 17.000 abeilles doivent visiter 10 millions de fleurs. Une expédition moyenne pour trouver la nourriture exige qu’une abeille visite quelques 500 fleurs et fasse un voyage qui dure approximativement 25 minutes. Ceci explique pourquoi les abeilles doivent travailler 7.000 heures pour obtenir 450 grammes de miel pur.144


COMMENT LES ABEILLES SE NOURRISSENT-ELLES EN HIVER ?

Les abeilles emmagasinent du miel pour l’utiliser en hiver. La quantité devant être produite dépend des sources de fleur. Même si elles récoltent assez de miel pour les besoins de la colonie un mois avant que les fleurs ne fanent, elle ne négligent quand même pas de récolter plus de nectar et elles essaient d'emmagasiner autant de miel que possible, même si cela nécessite une augmentation du volume du rayon.

Les apiculteurs n’enlèvent de la ruche qu’une portion des rayons remplis de miel parce que les abeilles auront besoin d’une partie du miel pour leur consommation pendant l’hiver. Si les apiculteurs prennent presque tout le miel, ils nourrissent les abeilles avec de l'eau sucrée pendant l’hiver. La seule exception est pendant les jours très froids, lorsque l’eau sucrée ne suffit pas. Durant ces périodes, du miel doit être donné aux abeilles.

Bien que ce travail soit très exténuant, les abeilles fabriquent beaucoup plus de miel que ce dont elles ont besoin. Il ne peut y avoir de doute que c’est une bénédiction d'Allah pour le bénéfice des êtres humains.


Le contenu du miel

La raison du goût sucré du miel, la première caractéristique qui vient à l’esprit, est les trois différents sucres dans le miel : dextrose (34%), sucrose (2%) et lévulose ou fructose (40%).

De plus, 17% du miel est de l'eau. Le 7% restant est composé de fer, chaux, sodium, soufre, magnésium, phosphore, pollen, manganèse, aluminium, calcium, cuivre, albumen, dextrine, azote, et des traces d’autres substances à part des protéines et des acides. C’est ce 7% du mélange qui détermine la qualité du miel.145


.
… Nous nous abreuvons de ce qui est dans leurs ventres, entre les excréments et le sang, Nous vous donnons à boire un lait pur, délicieux pour les buveurs.
(Sourate an-Nahl, 66)

 

ELEMENT NUTRITIF   

Quantité moyenne dans 100 grammes
de miel

Energie

304.0 kilocalories

Eau       

17.1 grammes

Hydrates de carbone (total)        

82.4 grammes

Fructose

38.5 grammes

Glucose

31.0 grammes

Maltose

7.20 grammes

Sucrose

1.50 grammes

Protéines, acides aminés, Vitamines et minéraux (total)

0.50 g

Thiamine

<0.006 milligrame

Riboflavine

< 0.06 milligrame

Niacine

< 0.36 milligrame

Acide pantothénique

< 0.11 milligrame

Pyridoxine (B6)   

< 0.32 milligrame

Acide ascorbique (C)     

2.2-2.4 milligrame

Minéraux

 

Calcium

4.4-9.20 milligrames

Cuivre    

0.003-0.10 milligram

Iron

0.06-1.5 milligrame

Magnesium

1.2-3.50 milligrames

Manganese

0.02-0.4 milligrame

Phosphorus

1.9-6.30 milligrames

Potassium

13.2-16.8 milligrames

Sodium

0.0-7.60 milligrames

Zinc

0.03-0.4 milligrame

Acide (particulièrement acide gluconique)

0.57 % (0.17-1.17 %)

Protéine

0.266 %

Azote

0.043 %

Acides aminés

0.05-0.1 %

Reference: www.honey-well.com/composit.html

Il y a une différence très importante entre le miel et le sucre de canne ordinaire avec lequel nous sommes tous familiers. Le sucre entre dans le système sanguin seulement après avoir subi des modifications dans le système digestif, tandis que le miel entre immédiatement, sans avoir besoin d’être premièrement digéré. En résumé, le miel est un aliment qui a été spécialement créé de manière à ce que les êtres humains puissent en bénéficier au maximum et de la façon la plus rapide. Il a été établi que le miel mélangé avec de l’eau chaude fournit de l'énergie au corps en seulement quelques minutes.


Les propriétés salutaires du miel

Grâce aux vitamines et minéraux qu’il contient ainsi qu’à ses autres caractéristiques, le miel est un aliment bon pour la santé, comme il est souligné dans le Coran :

[Et voilà] ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : "Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres et les treillages que les hommes font. Puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous." De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour les gens qui réfléchissent. (Sourate an-Nahl, 68-69)

Une des plus importantes caractéristiques du miel est qu’il n’héberge aucune bactérie. La teneur élevée en sucre du miel est excellente pour absorber l’humidité, ce qui rend difficile à une bactérie de survivre. Un autre coup dur pour les microorganismes est la propolis que l’on trouve dans le nectar de certains miels et qui peut, en fait, tuer les bactéries.146

Pour cette raison, non seulement le miel n’héberge pas de bactérie, mais il peut être utilisé comme antibactérien. Par exemple, il a été établi que la bactérie SARM, qui est résistante aux antibiotiques, n’est pas résistante au miel.147

En utilisant seulement du miel, le Dr W. Sackett a détruit tous les germes de fièvre typhoïde en 48 heures. Les germes de la dysenterie sont morts en l’espace de 10 heures.148

Comme on peut le voir de ce qui précède, le miel est un aliment salutaire des plus puissants. Cette caractéristique, qui n’a été établie de manière certaine que récemment, était mentionnée dans le Coran il y a déjà 1.400 ans. Il n’y a pas de doute que c’est un des miracles révélés dans le Coran par Allah tout-puissant.

En même temps que ses minéraux, sucres et plusieurs vitamines, le miel contient également de petites quantités de diverses hormones, du zinc, du cuivre et de l’iode. La page suivante montre une analyse chimique du contenu de 100 grammes de miel.


Un aliment sans pareil : le pollen d’abeille

Comme il a déjà été mentionné, les abeilles n’utilisent pas directement le pollen qu’elles récoltent des fleurs, mais elles le transforment en un autre produit connu sous le nom de "pollen d’abeille". Cette transformation est effectuée en ajoutant du nectar et différentes enzymes aux pollens récoltés.
Ce produit fait par les abeilles contient tous les éléments nutritifs dont les humains ont besoin. Le pollen d’abeille est composé à 25% de protéine d’origine végétale. (18 acides aminés, dont 8 sont des acides aminés basiques). Il contient également plus d’une douzaine de vitamines, 28 minéraux, 11 enzymes et enzymes auxiliaires et 11 hydrates de carbone. Cela fait que le pollen d’abeille est beaucoup plus que juste un autre aliment.

Depuis les années 50, beaucoup de recherches ont effectuées sur le pollen d’abeille, et on a découvert, entre autres choses, qu’en plus de fournir des bénéfices nutritionnels et métaboliques, il contient des substances antibiotiques effectives contre le colibacille et certaines souches de salmonelle (un genre de bactérie).149

Le nutritionniste Dr. Paavo Airola est plein de louanges pour le pollen d’abeille :
Le pollen d’abeille multi-sources est le plus riche et le plus complet aliment dans la nature. Il augmente la résistance du corps au stress et à la maladie et accélère le processus de guérison dans la plupart des conditions de mauvaise santé... 150

Les Russes ont également attaché une grande importance aux propriétés du pollen d’abeille. Le docteur Naum Petrovich Joirich, scientifique en chef à l’Académie de Longévité à Vladivostock, déclare :

Le pollen d’abeille est un des trésors originaux de la nutrition et de la médicine. Chaque grain contient toutes les substances importantes nécessaires à la vie.151

L’accroissement de la performance physique a également été lié au pollen d’abeille. Carlson Wade, dans son livre "Bee pollen and Your Health" et Lynda Lyngheim et Jack Scagnetti dans leur livre "Bee pollen" font aussi référence à la façon dont cette substance a fortifié les athlètes.152


Gelée royale

Puisque la gelée royale contient des composés très complexes et, jusqu’à aujourd’hui, non identifiés, il a été impossible de le fabriquer artificiellement. Elle est riche en hormones naturelles, en minéraux, en Vitamine B, en acide folique, en acides gras, en acétylcholine (dont la carence cause la maladie de Parkinson, l’Alzheimer et d’autres maladies du système nerveux), en acides aminés, en protéines, en gras et en hydrates de carbone. Elle contient également de l’acide aspartique, lequel joue un important rôle dans le renouvellement et la croissance des tissus mous du corps.

La gelée royale possède des propriétés antibactériennes, antivirales, nutritionnelles et antivieillissement, en favorisant le renouvellement des cellules des gens qui vieillissent. De plus, elle est aussi bénéfique aux systèmes respiratoire, squelettique, nerveux, endocrinien, cardiovasculaire, immunitaire et cellulaire. Elle stimule aussi l’équilibre hormonal et régularise et normalise les fonctions hormonales et métaboliques. En même temps qu’elle traite les problèmes dermatologiques, elle protège aussi la couleur de la peau.

Elle aide le corps à retrouver sa force à la suite de fatigue chronique, maladies graves, opérations et traumas, et elle augmente les niveaux d’énergie. Elle abaisse les niveaux de cholestérol et de gras et aide à prévenir le durcissement des artères. La recherche a également indiqué que la gelée royale est utile à la protection du foie, la construction des os et des muscles, comme soutien de la croissance des os et de la santé, le renforcement de la mémoire, la stabilisation du poids et le traitement des blessures.

Des médecins en Allemagne en effectuant des recherches dans un nombre de domaines ont utilisé de la gelée royale pour nourrir les bébés sous-alimentés et prématurés. Des améliorations du poids et de la santé des bébés nourris avec de la gelée royale ont été observées.
Il a de plus été observé que les patients souffrant de problèmes nerveux et psychologiques à qui on a donné de la gelée royale réussissaient à atteindre un poids normal, un système nerveux plus résistant et des structures physiques et mentales plus fortes.

Les médecins conseillent également l’utilisation de la gelée royale pour retarder les effets du vieillissement et de la ménopause, pour pallier à la malnutrition et soulager les maladies telles les infections des articulations, les maladies artérielles, les ulcères peptiques et les problèmes de foie, aussi bien que pour la santé en général.153

141. Encyclopedia Americana, 1993, p. 444
142. http ://ag.arizona.edu/pubs/insects/ahb/inf27.html
143. Lucy W. Clausen, Insect Fact and Folklore, Int. Book and Periodicals Supply Services, New Delhi
144. John Brackenbury, Insects and Flowers, 1995, Royaume Uni, p. 12
145. Murray Hoyt, The World of Bees, p. 174.
146. "Nutritional and healing benefits of honey", http ://vt.essortment.com/honeybacteriam_rbbd.htm
147. "Honey ‘weapon against superbugs’", http ://news.bbc.co.uk/1/hi/wales/2497183.stm
148. Murray Hoyt, The World of Bees, p. 181
149. Deb Pouech, "Apitheraphy-Using Bees and Hive Products for Health", The Natural Farmer, Ete 2000
150. Judy Christensen, "Bee Pollen, Nature’s most perfect food", Preparedness Journal, Janvier/Février, 1994, p. 15
151. "Bee Pollen Benefits", http ://www.ebeehoney.com/pollenfacts.html
152. www.aim4health.com
153. http ://www.royalbeejelly.net/